12 novembre 2015 ~ 4 Commentaires

Toute histoire a un commencement…

Bonjour à tous,

Je m’appelle Aurélie et je me suis enfin décidée à partager mon expérience avec vous. Si cela peut apporter quelque chose à certains ou certaines d’entre vous, alors je ne l’aurai pas fait pour rien. J’ai 28 ans, je travaille dans l’éducation nationale et on peut dire que je vis une existence heureuse.

Il y a plusieurs mois, j’ai appris que je devrais subir une opération de la mâchoire. Elle est bien trop décalée et si je ne voulais pas perdre ou casser toutes mes dents, cette opération était indispensable. J’ai donc fait toutes les démarches nécessaires: j’ai vu un dentiste qui a fait un excellent travail de reconstruction, j’ai consulté un orthodontiste qui a préparé le terrain et j’ai programmé mon opération le 18 Février 2015. Une semaine et demi avant cette date, j’avais rendez-vous avec l’anesthésiste qui, après m’avoir fait consulter un cardiologue en urgence, a décidé d’annuler l’opération. En effet, malgré un bilan cardiaque excellent, mon obésité rendait cette chirurgie extrêmement dangereuse. Elle nécessite une anesthésie générale de 24 heures (oui oui vous avez bien lu) et mon surpoids pouvais entraîner de graves complications. Je risquais notamment l’embolie pulmonaire, c’est-à-dire qu’un caillot de sang risquait de venir boucher l’artère pulmonaire et provoquer un arrêt cardiaque.

J’avais tout de même dû faire un prêt de 7 000€ pour permettre à mon dentiste de faire ma reconstruction dentaire et à mon orthodontiste de me poser un appareil dentaire dans le but de me préparer à cette opération. Autant vous dire que je l’avais mauvaise. Tout ceci a évidemment nécessité un travail de longue haleine qui a duré presque deux ans. Je ne comprenais pas qu’on ne m’ait pas informée de ce « détail » plus tôt, qu’on ait attendu le dernier moment pour me dire qu’il faudrait que je perde au moins 30 kg avant de pouvoir ré-envisager l’opération.  

J’avais atteint un poids de 130,7 kg pour 1m66, avec un IMC de 47,5. Il y a plusieurs paliers permettant d’interpréter un Indice de Masse Corporelle. Un IMC de plus de 40 est qualifié de « obésité morbide ». C’est révélateur je trouve. J’avais tendance à manger n’importe quoi, n’importe quand et de préférence des choses pas très bonnes pour la santé. Mais ça me convenait. Je n’ai jamais souffert de mon obésité. J’ai toujours été un peu plus ronde que les autres à cause de mon patrimoine génétique, mais je l’ai toujours assumé. Et puis à l’adolescence j’ai du prendre un médicament à base de cortisone. Comme chacun le sait (ou pas!), la cortisone fait grossir. Associée à un régime alimentaire plus que chaotique, je vous laisse imaginer le résultat. J’ai pris du poids progressivement, sans vraiment y faire attention et en évitant scrupuleusement la moindre balance. Je n’ai jamais ressenti le besoin de faire un régime mais je faisais quand même pas mal de sport (ce qui me déculpabilisait un peu en fait). Bref je le vivais très bien, je n’avais aucun problème pour rencontrer des gens et j’ai toujours été très extravertie, très ouverte.

DSC04110

Mais là, toute cette histoire a provoqué en moi un déclic. Cette fois, il était temps de faire quelque chose. Ma mère a toujours dit que j’avais du caractère et que si je voulais le faire j’y arriverais… Tout le problème était là: jusque-là, je n’avais pas eu envie de le faire. Je n’avais pas eu le déclic. Lorsque l’anesthésiste a lâché sa bombe, j’ai mis quelques jours à m’en remettre. J’ai pris quelques jours pour râler après tous les incompétents de la terre, pour finalement me dire que l’anesthésiste avait eu raison et que je ne tenais pas vraiment à casser ma pipe sur la table d’opération. J’ai surtout fini par me décider à me prendre en main. J’ai vidé mon frigo et mon appart de tout ce qui n’était pas sain, je suis allée faire des courses (les plus longues de ma vie) et une nouvelle page s’est tournée, un nouveau chapitre s’écrivait. Je commençait un régime le 16 Février 2015. Une première!

4 Réponses à “Toute histoire a un commencement…”

  1. Je te le redis je trouve que le lancement de ce blog est une super idée. Certes les sites sur les régimes doivent pululer mais j’aime que tu aies décidé de raconter ton histoire car tu as fait tout ça sans régime particulier et de toi-même.
    Et j’aime que ces changements te permettent de faire des miliers de pas par jour avec tes zamis :D
    Et merci car ma perte de poids à moi je pense qu’elle est largement liée à la tienne et comme toi je me sentais pas mal avant mais je suis mieux maintenant :)

  2. Salut Aurélie, après m’avoir donné ton blog, j’ai été très pressé de le decrouvrir et voila chose faite. Ton histoire est vraiment formidable et je pense que personne de l’internat ne comprends ce que tu as pu faire !
    Tu as mental de fouuuuu :o :p
    continue comme ça, mais j’ai juste une question, après ton opération le 2 décembre tu continuera simplement à faire tout pour rester à 90kg ou tu essaieras de perdre encore ?
    bonne soirée ;)
    Lisa

    • Merci pour tes encouragements Lisa :)
      Ça me fait plaisir!
      Je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin et tant que ça fonctionnera je continuerai. Quand mon corps me dira stop je chercherai à stabiliser… Après l’opération je ne pourrais plus faire de sport mais je ne pourrais pas non plus manger grand chose alors ça va compenser ^^ j’ai déjà un nouveau projet qui démarrera en janvier ;)


Répondre à monchallengeperso

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

MN Aloe Vera |
Beach26talk |
OGANGA |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Marchezdanlanature
| Lechantdelame
| La greffe d'organes